Le gouverneur du New Jersey critique la décision de ses citoyens

Publié le 21/12/2016

Le mois dernier, un référendum a eu lieu au New Jersey pour savoir si les habitants étaient favorables au développement d'une autre destination casino †en plus d'Atlantic City †en vue de pouvoir concurrencer les prochains casinos de New York. Les résidents se sont massivement opposés à ce projet, estimant qu'il y avait assez de jeux d'argent avec Atlantic City.

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, avait soutenu le projet et s'est montré très déçu par la décision de la population, estimant qu'ils avaient «fait un choix idiot».

Trop de casinos ?

Christie montre une nouvelle fois le dédain de certains dirigeants envers les populations. Officiellement proposé pour pouvoir préparer une concurrence digne aux futurs casinos de New York, ces casinos auraient nécessité des milliards en investissement et auraient à coup sûr coulé ceux qui se tiennent encore débout à Atlantic.

La situation est au plus bas pour les casinos d'Atlantic City depuis presque 10 ans et 5 fermetures ont eu lieu depuis 2-3 ans. Il ne reste dorénavant que 7 casinos actifs et ces derniers ont toujours du mal à connaître une croissance stable. La ville montre que les casinos ne plaisent que dans une certaine mesure.

Cela n'empêche pas les résidents de rester solidaires avec leurs casinos, pour la principale raison qu'ils emploient des milliers de personnes, parmi lesquelles les votants à ce référendum. Permettre la construction de nouveaux casinos au nord du New Jersey pourrait certes représenter une concurrence plus sérieuse pour New York, mais cela sonnerait la fin d'Atlantic City.

La concurrence de la Pennsylvanie explique déjà en grande partie les raisons pour lesquelles Atlantic City a commencé à chuter en 2007. Ajouter la concurrence de New York et celle qui aurait pu exister au Nord de l'Etat aura suffit à condamner la ville de casinos. Christie n'a pas caché sa déception et a avoué ne pas être en confiance avant même ce vote, car les sondages laissaient penser que 80% des résidents étaient contre de nouveaux casinos. Ils estiment que les citoyens ont pris la mauvaise décision. Le projet sera-il tout de même passé en force ?