Le joueur qui prétendait pouvoir battre n'importe quel jeu de table arrêté pour escroquerie

Publié le 31/03/2016

Un joueur qui a réussi à convaincre au moins deux personnes de lui prêter de fortes sommes afin de les faire fructifier au casino s'est fait arrêter récemment à Las Vegas. L'homme prétendait qu'il pouvait battre n'importe quel jeu de table †roulette, craps, blackjack et baccarat †et a réussi à convaincre deux autres joueurs de lui prêter plus de 350,000$. Il s'est ensuite enfui avec l'argent.

L'escroc des naïfs

Mark Thomas Georgantas a réussi à échapper aux autorités pendant près de trois mois avant de se faire arrêter au Hard Rock Casino. Un mandat d'arrêt de 500,000$ courait sur lui.

Georgantas a convaincu au moins deux personnes de lui prêter 350,000$ pour qu'il joue en leurs noms et leur rapporte des bénéfices. Il prétendait qu'il pouvait battre n'importe quel jeu de table des casinos et qu'en tant qu'expert, il pouvait faire fructifier la somme sans effort. La roulette ou le blackjack n'avait soi-disant aucun secret pour lui.

Dans le contrat qu'il a fait signé aux deux personnes, une clause stipulait que «quelque que ce soient les pertes occasionnées, les investisseurs récupéreraient la totalité de la somme prêtée.»

La logique voudrait qu'un homme qui a trouvé une technique pour être gagnant au casino n'ait pas besoin de se faire prêter de l'argent. Plus important, s'il a effectivement une technique imparable pour gagner, pourquoi en faire profiter d'autres et ébruiter l'info... ?

Quand les deux hommes ont commencé à s'inquiéter à propos de leurs «investissements», Georgantas s'est volatilisé.

«Mon bureau a la mission de s'assurer que les résidents du Nevada sont protégés de ce genre de proposition d'investissement douteuse. J'encourage les résidents à rester méfiant sur ces propositions qui garantissent du profit et à me reporter toute activité suspicieuse.» a déclaré l'avocat général du Nevada, Adam Laxalt.

Georgantas a déjà été condamné en 2006 pour des fraudes sur cartes bleues. Après être passé par la case prison, il s'est empressé de trouver un nouveau moyen frauduleux pour faire de l'argent. L'homme nie les accusations à son encontre.

«J'ai fait plusieurs mauvaises décisions dans ma vie, qui m'ont parfois coûté beaucoup. Mais, je le jure, je n'avais absolument aucune intention de mentir, tricher, tromper ou voler quiconque cherche mon aide dans les jeux.» a-t-il déclaré.