L'Irlande légalise ses jeux en ligne et distribue des licences d'opérateurs

Publié le 15/09/2015

L'Irlande a annoncé qu'elle avait autorisé 27 licences de jeux pour les opérateurs en ligne. Ces licences sont valables deux ans et il faudra débourser 10,000 euros pour un renouvellement.

Un prochain marché fort

La liste des opérateurs approuvés a été publiée le 1er septembre et comprend des acteurs comme Paddy Power et Boylesports, qui ont été parmi les premiers élus. D'autres poids lourds comme Ladbrokes, Gala Coral, Bet365 ou William Hill seront également de la partie.

La régulation qui est devenue officielle le 1er août rend légaux les casinos en ligne, le poker, le bingo - dont les opérateurs devront payer 1% de taxes sur leurs produits brut des jeux †et les paris sportifs qui seront taxés plus fort, à 15%. Les bookmakers sont extrêmement populaires en Grande-Bretagne et le marché abrite certains des leaders de l'industrie.

En parallèle, ceux qui voudront tenter de proposer des jeux en ligne sans licence risqueront d'écoper d'une amende de 150,000 euros. Pour les motivés qui se feront attraper plusieurs fois, celle-ci pourra grimper à 300,000 euros.

Le gouvernement irlandais attend quelques 25€ millions en frais de licence et taxes de la part des opérateurs officiels.

L'Irlande possède une culture très tournée sur les jeux d'argent, en particulier les paris sportifs et les terminaux de jeux électronique (principalement de roulette). Des milliers de boutiques de paris physiques sont disséminés dans le pays et permettent aux habitants de pouvoir choisir de jouer en ligne ou live.

Cela bouge beaucoup en Grande-Bretagne avec les récentes annonces de fusion entre Ladbrokes et Gala Coral (pour 3,4$ milliards) et entre Paddy Power et Betfair (pour 7,74$ milliards).