Zoom sur Kerry Packer, le joueur de roulette qui pouvait miser jusqu’à 150 000 $ par tour

Posté le 13 février par Julien dans Actualité

Toutes les plus grandes personnalités de la planète ont leur petit plaisir coupable, cela n’est un secret pour personne. Kool Shen, Ben Affleck, le couple Beyoncé et Jay-Z, et plus localement Patrick Bruel, Gael Monfils ou encore Vikash Dorasso ont un petit péché mignon en commun : les jeux de casino. Dans l’article qui suit, nous vous parlons de Kerry Parker, un magnat australien qui est réputé pour être le plus grand High-Roller du continent océanique.

Kerry Packer, le magnat des médias australiens et joueur de roulette invétéré

Dans son livre publié en 2015 Kerry Packer: Tall Tales & True Stories, le journaliste Michael Stahl, lequel a travaillé au siège de l’Australian Consolidated Press à Sydney, dévoile les petits secrets d’un homme d’envergure qui a joué un rôle déterminant dans la formation de la culture médiatique australienne. En effet, Kerry Packer, magnat des médias australiens, détenait une participation majoritaire dans le réseau de télévision Nine, sans compter qu’il était également l’actionnaire principal du PBL, la plus importante société d’édition australienne, autrefois connue sous le nom d’Australian Consolidated Press. En dehors des frontières océaniques, Kerry Packer est également connu pour avoir fondé la World Series Cricket, ou WSC, compétition qu’il créa en 1977.

Explorant l’humour effronté de Kerry Parker, Kerry Packer: Tall Tales & True Stories relate la nature particulièrement joueuse de l’homme d’affaires, lequel était un passionné des jeux de roulette. Le recueil d’histoires, qui abrite plusieurs témoignages de personnes proches de l’intéressé, met en avant son attrait pour ce jeu d’argent en particulier, et notamment les mises excessivement élevées que ce dernier était susceptible de placer (jusqu’à 150 000 $ par tour à son jeu de casino préféré). « Kerry Packer était un homme qui aimait les grands frissons. Son attachement pour les jeux de roulette venait probablement de là », raconte le livre. « Miser une somme à six ou sept chiffres dans une partie de roulette était courant pour Kerry Packer. Dans son cas, c’est comme donner un anathème à une divinité», continue Michael Stahl.

Kerry Packer était-il addict aux jeux d’argent ?

« Parier, c’est comme une maladie. Mais c’est une maladie qui n’est comprise que par ceux qui en sont atteints », aurait un jour déclaré Kerry Packer. Le rédacteur en chef du magazine The Bulletin, Garry Linnell, confie dans l’ouvrage que Kerry Packer a grandi à Sydney, ville qui était à l’époque mal fréquentée, et qui était en grande partie dirigée par des gangsters. Sans le vouloir, le personnage influent au centre du récit a assisté à des réunions clandestines dans des lieux d’iniquité, ce qui explique en partie son penchant pour les jeux d’argent. « La plus grande passion de Kerry Packer était le jeu. Il a perdu, mais aussi gagné beaucoup d’argent à la roulette ».

Pour rappel, Kerry Packer est décédé le 26 décembre 2005 à Bellevue Hill, en Australie.