Le groupe Hinvesto investit trois millions d’euros dans le casino de Chamonix

Posté le 03 avril par Julien dans Actualité

Le casino de Chamonix, au pied du Mont-Blanc, a été racheté par le groupe Hinvesto au mois de janvier dernier. Très mal en point, l’établissement qui propose des machines à sous et des jeux de roulette devrait pouvoir trouver une seconde jeunesse grâce à un investissement de trois millions d’euros étalés sur trois ans. C’est du moins ce qu’espère M. Jean-Philippe Gal, le nouveau propriétaire de l’établissement.

Le casino de Chamonix muscle son offre sous l’impulsion du groupe Hinvesto

Le groupe Hinvesto, spécialiste de la vente de machines à sous, a injecté 300 000 € dans l’achat de bandits manchots flambant neufs et de nouveaux jeux de roulette anglaise électronique depuis l’acquisition du casino de Chamonix, en janvier dernier. Le groupe ambitionne de donner un coup de fouet à l’activité de l’établissement situé à la frontière de la France, de la Suisse et de l’Italie. Il faut dire que jusqu’à maintenant, les revenus du casino de Chamonix sont en dégringolade (en 2006, le PBJ du casino était de 9,4 millions d’euros, en 2018, il n’était plus que de 2,5 millions d’euros).

Le groupe Hinvesto, désormais nouvel exploitant du casino de Chamonix, a rendu officielle la reprise de la convention de délégation de service public. Il pourra donc administrer et gérer le casino jusqu’en 2026. Pour aider l’établissement de jeux de hasard à se redresser au cours des sept années à venir, Hinvesto entend investir trois millions d’euros répartis sur plusieurs postes de dépenses : le premier n’est autre que la rénovation des salles de jeux, le deuxième est la réhabilitation d’un restaurant, le dernier est le recrutement de nouveaux salariés.

Vingt-trois salariés à l’heure actuelle, contre bientôt trente

Pour Jean-Philippe Gal, nouveau directeur du casino de Chamonix, « L’objectif est de redonner ses lettres de noblesse au casino ». Pour ce faire, des efforts constants seront effectués. À titre d’exemple, le groupe Hinvesto, qui détient 100 % du capital du casino, a déjà investi dans de nouvelles tables de jeu. De plus, la création d’une école de croupiers est également au programme. À terme, la direction du casino espère augmenter le nombre de salariés de sept. En effet, à ce jour, le personnel de l’établissement est composé de vingt-trois employés. Ils seront donc bientôt trente !

En outre, la réalisation de travaux d’extension et de rénovation semble être une priorité pour le groupe Hinvesto. La salle de jeux principale devrait bientôt être transférée à l’étage, sans compter que des travaux de mise aux normes seront inéluctables. Enfin, Jean-Philippe Gal et son équipe souhaiteraient que les horaires d’ouverture du casino s’élargissent : « En rendant le casino accessible de 10 heures à 03 heures du matin, nous devrions être capables d’attirer une plus grande clientèle », confirme le nouveau patron du casino de Chamonix.