La roulette anglaise électronique cible de plusieurs gangs d’escrocs en France !

Posté le 04 décembre par Julien dans Actualité

Nous vous apprenions récemment que des a href="http://www.jeuxroulette.org/articles/actualite/arnaque-a-la-roulette-un-casino-neerlandais-escroque-par-quatre-joueurs-georgiens-438">escrocs originaires de Géorgie avaient multiplié les arnaques à la roulette dans un nombre important de casinos néerlandais. Or, bien que les suspects aient été interpellés par les autorités hollandaises, dans la foulée, d’autres malfaiteurs appartenant au même réseau s’en sont pris à des casinos français ! Leurs techniques sont dignes des plus grandes superproductions hollywoodiennes.

Des escrocs de Géorgie et d’Amérique Latine arnaquent les casinos français

Plusieurs suspects appartenant à des gangs d’escrocs originaires de Géorgie mais aussi d’Amérique du Sud ont été arrêtés par la police française en début de semaine. Selon notre confrère Le Parisien, lesdits tricheurs, lesquels ont dérobé entre 200 000 € et 330 000 € en quelques mois grâce à des arnaques savamment préparées, ont été interpellés le lundi 02 décembre dernier. En effet, mise en garde par son homologue néerlandaise, la Direction Centrale de la Police Judiciaire française a pu mettre fin aux agissements de plusieurs des malfaiteurs.

D’après le Service Central des Courses et Jeux (SCCJ) de la Police Judiciaire, lequel est parvenu à mettre la main sur l’un des escrocs géorgiens, ce sont les dispositifs de roulette anglaise électronique qui seraient majoritairement ciblés par les truands. Systématiquement, c’est un groupe composé de trois ou quatre individus qui s’installe autour de la table de roulette, en s’assurant toujours que celle-ci soit à l’écart des caméras de vidéosurveillance, ou loin des vigiles. Puis, à l’aide d’un instrument sans fil — généralement une mini-perceuse —, l’un des escrocs fait un trou dans le couvercle de la roulette anglaise électronique. En introduisant une tige en acier dans le dispositif, les malfrats peuvent bloquer la bille à l’endroit souhaité. Selon les forces de police françaises, autrichiennes, luxembourgeoises et néerlandaises, c’est toujours la même technique qui a été utilisée dans les casinos terrestres pris pour cibles.

Des machines de change forcées plus vulgairement au pied de biche

Un second gang s’est récemment attaqué à plusieurs casinos de France et d’Europe. Dans un premier temps, des Dominicains qui subtilisaient les jetons mis à la disposition des parieurs adeptes des jeux de roulette anglaise classiques. Pour ce faire, ils détournaient simplement la vigilance du croupier, ou chef de table. Dans un second lieu, des Colombiens qui forçaient les appareils de change au pied de biche afin de récupérer l’argent qui y était renfermé.

Cela est notamment arrivé récemment au casino d’Evian-les-Bains, en Haute-Savoie, où les voleurs latino-américains ont dérobé près de 30 000 €. Quoi qu’il en soit, leurs méfaits devraient à présent se raréfier car la police a pris les différentes affaires très au sérieux, d’autant plus qu’Interpol est sur le coup.