Fraude aux jeux de roulette : les casinos terrestres sont-ils trop laxistes ?

Posté le 07 mai par Julien dans Actualité

Ces dernières semaines, les fraudes aux jeux de roulette impliquant des employés de casino semblent se multiplier. Croupiers malintentionnés, renégats du 21ème siècle ou escrocs professionnels s’en donnent à cœur joie aux quatre coins du monde. En effet, que cela soit aux États-Unis, à Chypre ou ailleurs, les fraudes à la roulette sont légion. Mais comment l’expliquer ?

Quand les croupiers sont les complices de tricheurs…

Récemment, nous vous rapportions qu’à Chypre, dans le casino temporaire ayant pour but de préparer le terrain avant l’inauguration du colossal casino-resort cinq étoiles City of Dreams Mediterranean, une escroquerie aux jeux de roulette a été perpétuée pendant plus d’un mois sans interruption. En effet, il y a peu, un croupier a été arrêté et même accusé d’avoir volontairement altéré le fonctionnement d’une roulette afin de permettre à un joueur complice d’engranger des gains faciles. Ledit parieur, qui a gagné dix-huit fois en moins de trente jours, a empoché 6 000 €. Or, ce gain est litigieux, si bien que le croupier est désormais en détention.

Quasiment dans le même temps, aux États-Unis, un cas similaire impliquant un préjudice bien plus grand a fait la une des médias. En effet, un tricheur et son complice, un autre croupier, ont détourné 60 000 $. L’employé du casino Mohegan Sun, dans l’état du Massachusetts, doit faire face à quatre chef d’inculpation et comparaît en ce moment-même devant la justice américaine.

En Australie, les mesures de sécurité semblent infaillibles !

Devant de telles supercheries, on se dit que les casinos terrestres devraient tout simplement renforcer leur sécurité en recrutant un plus grand nombre d’agents ou bien en investissant dans des dispositifs de télésurveillance. Par exemple, en Australie, le Star Casino de Sydney est doté de plus de 3 000 caméras de vidéo-surveillance. Les moindres faits et gestes des clients et croupiers font l’objet d’une inspection méticuleuse. Sur le papier, on imagine mal comment un tel établissement pourrait être escroqué…

Certains petits malins ont bien tenté de plumer leur employeur. Ainsi, un croupier a trouvé judicieux de cacher un jeton de 5 000 dollars australiens dans sa chaussette avant de le remettre à un ami de confiance. Mais sous le regard infatigable des caméras, la petite manigance a fini par éveiller les soupçons des agents de sécurité. Ces derniers n’eurent aucun mal à tracer les mouvements du croupier… Désormais licencié, l’ex-employé du Star Casino encourt une peine de prison avec sursis. À noter qu’à ce jour, le Star Casino de Sydney fait incontestablement partie des établissements de jeux de hasard les plus sécurisés au monde. Peut-être ses confrères devraient-ils prendre exemple ?