Escroquerie en bande organisée à la roulette au casino de Namur

Posté le 06 mai par Julien dans Actualité

Douze personnes sont en train de comparaître pendant ce mois de mai pour une escroquerie organisée au casino de Namur, Belgique. Ce groupe de malfaiteurs a utilisé une technique des plus simples pour escroquer au casino une somme comprise entre 80.000 et 90.000 euros.

Plus c’est gros, plus ça marche

Cette triche peut être appelée « triche à la mise tardive » et est une des plus faciles à faire, à condition d’avoir le croupier comme complice. Cette affaire concerne sept clients, quatre croupiers et un chef de salle. Chacun d’entre eux fait face à des peines légèrement différentes.

En théorie lorsque vous jouez à la roulette au casino, vous ne pouvez placer des mises qu’avant que la roue commence à tourner. En pratique, de nombreux établissements laissent leurs joueurs miser pendant que la roue tourne, dans la mesure où ces derniers ne sont pas 10 à le faire en même temps. En outre, les joueurs habitués peuvent le faire la plupart du temps sans problème.

C’est grâce à cette petite faille que le groupe a pu arnaquer plusieurs milliers d’euros par soir sans le moindre effort. Dans le cas d’une annonce tardive, cela peut se passer verbalement, le client disant simplement son numéro au croupier ou dans certains cas – si celui-ci est un vrai habitué – disant simplement « fais mon jeu » ou « joue mon numéro ». Et le numéro qui sort est à chaque fois gagnant, magique !

Dans ce cas, il suffit d’avoir quelques croupiers dans la poche, ainsi que leur chef, pour empocher systématiquement la mise. Le croupier a juste à dire « gagnant » au joueur qui a misé verbalement et hop… Il est clair que si vous voulez jouer à la roulette sur un casino en ligne, vous ne pourrez pas tenter de choses pareilles...!

Le procès se tient actuellement et chacun des prévenus renvoie la faute du « cerveau » à un autre. Car si tous risquent des légères peines de prison, il va sans dire que celui qui a eu l’idée de l’opération et qui l’a organisé écopera d’une peine plus sévère. En moyenne, ils risquent jusqu’à cinq ans de prison mais devrait prendre quelques mois à un an et demi pour la plupart.