En Belgique, la législation autour des jeux de roulette devrait s’endurcir !

Posté le 15 novembre par Julien dans Actualité

En Belgique, la législation autour des jeux de casino — notamment les jeux de roulette —, devrait se renforcer pour prévenir certains abus. Le gouvernement belge a en effet récemment confirmé qu’un nouveau règlement serait bientôt publié. Ce dernier s’adresse à tous les opérateurs de jeux de casino et bookmakers qui proposent leurs produits et services aux parieurs belges. Concrètement, il sera question de limiter la publicité faisant la promotion de tels jeux, et ce afin d’épargner les 11,4 millions d’individus qui constituent la population belge.

Bruxelles donne son accord pour une régulation plus stricte

Si vous aimez les jeux de casino et que vous êtes belge, laissez-nous vous rassurer tout de suite : rien ne vous empêchera de vous amuser aux jeux de roulette ! Par contre, les actions marketing des opérateurs seront désormais limitées, comme en témoignent plusieurs articles publiés par nos confrères SBCNews et Casino Players Report, qui relatent plusieurs faits intéressants concernant le marché belge des jeux de hasard physiques et en ligne.

En effet, d’après ces deux sources, le gouvernement belge a repensé certaines règles inhérentes à la publicité relative aux jeux de hasard. Après un an de travail, le texte officiel a été présenté le mois dernier devant les membres du Parlement, à Bruxelles. Le Ministre de la Justice, Koen Geens, qui représente le parti démocratique chrétien, s’est toujours montré en faveur d’une régulation plus stricte. Et il se trouve qu’il a désormais le soutien du Parlement ! Mais que va-t-il se passer concrètement pour les joueurs, et pour les opérateurs ?

Moins de publicité sur les jeux d’argent à la télévision et sur internet

Les nouvelles directives interdissent dorénavant la publicité à la télévision pour les jeux de casino (jeux de roulette, craps, blackjack et machines à sous) ainsi que le poker et les paris sportifs en ligne. Par ailleurs, les promotions diffusées sur internet ne pourront l’être que sur des sites web préalablement approuvés par le gouvernement. Autre pilier de la nouvelle loi : les célébrités et autres athlètes ne pourront plus être mandatés par les firmes iGaming afin de faire la promotion de leurs produits et services. Dans le cas contraire, les parties concernées recevront un avertissement, suivi d’un ban définitif assorti d’une amende.

Pour terminer, le gouvernement belge entend également réduire le bonus maximum offert aux nouveaux joueurs en-dessous du seuil des 308 $. De même, il compte interdire tout dépôt à l’aide d’un moyen de paiement tel que les cartes de crédit. Pour rendre les choses encore plus compliquées pour les professionnels de l’industrie du jeu en ligne, les législateurs songeraient à soumettre un seuil hebdomadaire des dépenses limité à 560 $ par joueur, et ce afin de mieux combattre l’addiction aux jeux d’argent.