Casino Admiral de Mendrisio : les Chinois sont raides dingues des jeux de roulette !

Posté le 11 décembre par Julien dans Actualité

En Suisse, non loin du voisin milanais, les Chinois font le bonheur du Casino Admiral de Mendrisio. En effet, dans l’établissement un brin rococo implanté dans le sud du Tessin, la clientèle chinoise est de plus en plus nombreuse à tenter sa chance aux jeux de roulette. Il faut dire qu’au milieu des murs tapissés et des petits luminaires enveloppant le plafond des salles de jeux, les indications en italien et en mandarin s’adressent à des parieurs très ciblés. À ce jour, les Chinois représentent plus de 20 % du chiffre d’affaires du casino helvète !

Des milliers de Chinois misent aux jeux de roulette chaque année au Casino Admiral

Depuis la fermeture administrative du Casino di Campione d’Italia, des milliers de joueurs chinois se sont tournés vers le Casino Admiral de Mendrisio, en Suisse. Entre janvier et septembre 2019, cet établissement de jeux de hasard a réalisé un chiffre d’affaires record de 50 millions de francs. La clientèle chinoise y a grandement contribué. Tandis qu’auparavant, cette dernière n’était quasiment intéressée que par le Punto Banco, à présent, les joueurs chinois sont légion autour des tables de blackjack et des jeux de roulette.

Selon Mme Leila Bigolin Mros, responsable marketing du Casino Admiral de Mendrisio, pour comprendre l’engouement des joueurs chinois pour les jeux de casino, il faut avant tout s’intéresser à leur culture : « Les Chinois sont des éternels joueurs. Ils ont cela dans l’âme. Toutefois, ils ne sont pas aussi extravertis que les joueurs européens. Ils ont l’air sérieux, ils sont plus réservés, ils fixent la table en silence, prêts à anticiper le tirage suivant ». On apprécie donc les joueurs chinois pour leur calme, mais aussi pour leur grande faculté d’adaptation. Par exemple, tandis que par le passé ils ne juraient que par le Punto Banco, ils s’ouvrent désormais à d’autres jeux. En effet, ils sont plus enclins à jouer aux jeux de roulette électroniques et aux machines à sous, chose qui était impensable il y a dix années de cela. « Il y a un vrai changement générationnel. Notre clientèle chinoise est composée de joueurs âgés d’une vingtaine d’années en moyenne. La majorité d’entre eux résident à Milan. Ils sont originaires de la province de Zhejiang pour la plupart », poursuit Leila Bigolin Mros.

Un casino qui s’est entièrement adapté à sa nouvelle clientèle

Pour fidéliser sa clientèle chinoise, le Casino Admiral de Mendrisio a tout fait pour embrasser sa culture. Ainsi, déambulant dans les différentes salles de jeu, on trouve Lilli, une hôtesse d’origine chinoise et parfaitement bilingue. Afin de garantir la coexistence entre les clients italiens et ceux chinois, les croupiers ont eux aussi dû faire un effort linguistique. Tandis qu’ils maîtrisent déjà la langue transalpine, ils ont par contre été dans l’obligation de prendre des cours de mandarin.

Embrasser la culture chinoise, c’est aussi accepter sa façon de vivre, son retrait presqu’inné face aux autres nationalités. « Les Chinois se sont très bien adaptés à notre culture. Même s’ils parlent peu ou pas italien, ils n’ont jamais causé le moindre tort à personne, même s’il est vrai qu’ils ne se mélangent pas. Ils restent entre eux », confie Leila Bigolin Mros.