Arnaque à la roulette : un casino néerlandais escroqué par quatre joueurs géorgiens

Posté le 20 novembre par Julien dans Actualité

À Venlo, petite commune néerlandaise située dans la province de Limbourg, quatre individus originaires de Géorgie ont été arrêtés pour avoir arnaqué un Casino Holland à la roulette. Les suspects étaient visiblement activement recherchés par Interpol pour des délits similaires.

Quatre joueurs géorgiens trichent à la roulette et sont mis en examen

La police de la municipalité de Venlo a interpelé quatre hommes suspectés d’avoir arnaqué le Casino Holland de la localité. Les suspects étaient d’ailleurs mêlés à des délits similaires dans d’autres villes d’Europe, comme l’a récemment déclaré Interpol. Les éléments de l’enquête qui fut ouverte il y a près d’un an montrent que les quatre individus sont natifs de Géorgie. Ce n’est pas la première fois qu’ils escroquent un casino de la même marque aux Pays-Bas.

D’après les informations communiquées par les autorités et les médias, les escrocs ont tenté de truquer les résultats d’un jeu de roulette automatique en cassant le couvercle de protection du terminal de jeu puis en soulevant la vitre qui enveloppe le cadran. Après cela, la bille a été volontairement stoppée sur une case gagnante, ce qui permit aux quatuor de malfaiteurs d’empocher des gains dans le même temps. En effet, selon la police : « Une grosse somme d’argent a été saisie lors de l’interpellation des suspects ». En outre, des bons non encaissés qu’ils avaient probablement gagnés illégalement ont aussi été confisqués. Le moins que l’on puisse dire, en tout cas, c’est que les arnaqueurs ne sont pas des spécialistes dans l’art de passer inaperçus. En effet, le trucage des résultats a été pour le moins grossier étant donné que le matériel du casino a été brutalement vandalisé.

Les escrocs ont frappé dans d’autres casinos des Pays-Bas

L’enquête suit actuellement son cours et il semblerait que la bande de malfaiteurs ait déjà fait des siennes dans d’autres établissements des Pays-Bas, ainsi qu’ailleurs en Europe. Cela expliquerait d’ailleurs pourquoi Interpol est sur le coup ! La police néerlandaise a confirmé travailler avec ses homologues européens sur ce dossier. Tous sont bien décidés à mettre fin au « banditisme mobile », nouveau terme utilisé pour désigner les groupes criminels internationaux qui sévissent au-delà des frontières de leur pays d’origine. Ces derniers sont traditionnellement mêlés à des affaires de cambriolage, de vol, de vol à la tire et de fraude.

La police néerlandaise, très ironique, a déclaré ceci devant les médias : « Aujourd’hui, les escrocs ont misé dans le mauvais casino. À force de surenchérir, c’est la maison qui a gagné. Et pour parler en des termes qui plairont à tous les fans du Monopoly, ils ont tiré la carte En Prison ». Qui a dit que les policiers n’avaient pas d’humour ?